8 mars, Journée internationale de la Femme : Didier Reynders souligne son engagement

Date: 07 mars 2013


A l’occasion de la Journée internationale de la Femme, le vendredi 8 mars, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders souligne son engagement et celui des Affaires étrangères en faveur de la promotion et la protection des droits des femmes. La Belgique continue d’œuvrer sur toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des femmes, autant dans le cadre de la politique étrangère de la Belgique que dans celui de la politique du personnel au sein du département.
 
Action internationale
 
Le Ministre l'a souligné la semaine dernière face au Conseil des Droits de l'Homme à Genève : Notre pays reste un membre actif de la Commission des Nations Unies sur la Condition de la Femme, actuellement centré sur la problématique de la violence contre les femmes. La Belgique condamne fermement cette violence, sous toutes ses formes, et réclame la tolérance zéro à son égard. La violence à l’égard des femmes constitue une violation de leurs droits humains fondamentaux.
 
Chaque jour, dans les zones de conflit, des femmes sont victimes de violences sexuelles atroces. Des violences souvent tabous, cachées et impunies. Il faut protéger ces femmes et les inclure dans les politiques de prévention et de résolution des situations de (post-) conflits. La Belgique fait face à ce défi majeur en épaulant des défenseurs des droits des femmes, comme le docteur congolais Denis Mukwege à l’Hôpital de Panzi. A cet égard, Didier Reynders reste particulièrement préoccupé par la situation dans l’Est de la République démocratique du Congo, où des violations graves et multiformes des droits de l’homme, notamment des violences sexuelles, perdurent.
 
Notre pays souscrit à la Résolution 1325 du Conseil de sécurité et a élaboré un premier plan d’action national en 2009 en vue de la mettre en œuvre. Un deuxième plan d’action national « Femmes, Paix et Sécurité » est en préparation. Il met l’accent sur la protection et la participation des femmes dans le cadre de la reconstruction et consolidation de la paix.
 
Aux Affaires étrangères
 
Le Ministre estime que, tout en prenant en compte la spécificité des carrières extérieures, il est essentiel de mieux promouvoir l’équilibre entre hommes et femmes dans l’organisation des Affaires Etrangères. La politique du personnel a déjà été adaptée afin de permettre de concilier d’avantage vie professionnelle et vie familiale. Un groupe de travail est chargé de proposer des mesures complémentaires ; un audit spécifique est en cours de finalisation.
 
Last but not least, à l’occasion de cette journée internationale de la femme, les Affaires étrangères ont réalisé pour la première fois un ce film donnant la parole à des femmes travaillant au Département : http://vimeopro.com/user13888689/corporate-identity/video/61004033No label found for: as_externallink.alttag