Pleins feux sur la biodiversité en RD Congo

Date: 02 juillet 2014

Biodiversiteit in Kisangani

Du 6 au 10 juin 2014, l’Université de Kisangani a organisé à Kisangani (RD Congo) avec son Centre de Surveillance de la Biodiversité, le MRAC, l'IRNSB et l’Agentschap Plantentuin Meise, la première conférence internationale sur la biodiversité dans le Bassin du Congo. La conférence a rencontré un grand succès, avec 264 résumés d’articles introduits, 220 participants issus de 23 pays, 60 présentations orales et plus de 100 posters présentés.

Cette conférence devait proposer aux communautés scientifiques africaines et internationales et à d’autres parties intéressées un forum leur permettant de se rencontrer, d’échanger des informations et de comparer et d’analyser des données. Objectif: contribuer à la conservation de la biodiversité et à la gestion durable des ressources naturelles dans le Bassin du Congo.

Les thèmes suivants ont surtout été abordés : le changement climatique et la biodiversité, les inventaires de la biodiversité et de l’écologie dans le Bassin du Congo, la biodiversité et le développement durable et la préservation de la nature.

La présentation de la publication L’Etat des lieux de la Biodiversité en RD Congo 2014, composée de rapports dressés par des équipes d’experts des onze provinces de la RD Congo début 2014, a été une exclusivité de cette conférence. Le Centre de Surveillance de la Biodiversité a assuré la coordination de cet ouvrage.

Pour obtenir de plus amples informations et consulter le recueil des résumés, L’Etat des lieux de la Biodiversité en RD Congo 2014, rendez-vous sur http://congobiodiversityconference2014.africamuseum.be/en/programNo label found for: as_externallink.alttag.


Centre de Surveillance de la Biodiversité

Cette conférence était la première activité internationale du nouveau Centre de Surveillance de la Biodiversité, un institut récemment fondé pour lequel un immeuble a été construit et aménagé sur le campus de la Faculté des Sciences de l'Université de Kisangani. L’inauguration a eu lieu le 14 juin 2014 en présence des directeurs et du recteur des instituts concernés. 

Ce bâtiment de 2300 m² dispose de salles de collections biologiques, de laboratoires et d’une bibliothèque. Une bonne connexion à Internet, un véhicule de terrain, des moteurs, des moteurs de hors-bord, des pirogues et du matériel (et de l’expertise) pour le travail de terrain sont aussi mis à disposition. Un musée zoologique est accessible au public. Au total, le CSB occupe 50 personnes membres du personnel scientifique, technique et administratif.

La création du CSB a été possible grâce au soutien de la Coopération belge au Développement, avec des contributions de la politique scientifique fédérale BELSPO et de la Loterie nationale. La conférence a surtout été financée par BELSPO.