La Belgique entendue : Appel à Genève de 49 Etats en faveur de l’accès aux soins de santé en Syrie

Date: 19 février 2013

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders salue l’appel lancé ce mardi à Genève par 49 Etats à l’occasion du Forum humanitaire syrien en faveur de l’accès aux soins de santé en Syrie. Les organisations humanitaires estiment que ce domaine est prioritaire. Le constat est alarmant: selon les Nations Unies, 55% des hôpitaux publics ont été détruits et plus d’un tiers sont hors service. Plus de 2/3 des ambulances dans le pays ont été endommagées et certaines sont utilisées à des fins militaires. Sans parler du personnel médical empêché de faire son travail et des menaces sur les patients.
 
Depuis des mois, Didier Reynders et la diplomatie belge se mobilisent pour sensibiliser les Etats membres sur cette problématique, tant en bilatéral que dans les enceintes internationales. Malgré l’impasse en Syrie, le Ministre souhaite améliorer la situation sur le terrain pour la population syrienne. Dans plusieurs déclarations de l’Union européenne, un appel a été lancé au respect du droit international humanitaire en matière de soins de santé. Ces efforts ont mené à la mise en place d’un groupe d’Etats qui partagent ces préoccupations et qui ont décidé de travailler de concert pour promouvoir cette initiative. La déclaration conjointe est le résultat de ces multiples démarches diplomatiques.
 
La déclaration conjointe diffusée à Genève vise à appeler les parties au conflit à respecter le droit international humanitaire en matière d’accès aux soins de santé en Syrie et ainsi faciliter le travail des acteurs humanitaires. L’objectif, purement humanitaire, est de rappeler aux parties qu’elles doivent protéger le personnel, les installations et les véhicules médicaux, ainsi qu’assurer l’accès humanitaire partout dans le pays. De son côté, la communauté internationale tout entière doit user de son influence sur les parties pour que celles-ci respectent leurs obligations et protègent la fourniture de l’assistance médicale et humanitaire en Syrie.
 
Il s’agit du premier texte transrégional agréé sur cette problématique et diffusé dans le cadre du Forum humanitaire syrien. La déclaration prononcée par l’Ambassadeur de Belgique était soutenue par 49 Etats représentant les 5 continents.
 
Didier Reynders espère que cet appel sera entendu par toutes les parties et que la situation s’améliorera concrètement sur le terrain pour les Syriens et Syriennes ayant plus que jamais urgemment besoin de soins médicaux après plus de 23 mois de conflit de plus en plus violent.
 
Déclaration commune:

http://diplomatie.belgium.be/en/Newsroom/news/press_releases/foreign_affairs/2013/02/ni_190213_syrianforum.jsp?referer=tcm:312-213428-64No label found for: as_externallink.alttag