Mines antipersonnel: Didier Reynders se réjouit de ce que le Sultanat d'Oman devienne le 162e Etat partie à la convention d'Ottawa

Date: 20 mars 2014

A l'occasion de sa rencontre avec son Altesse Royale la Princesse Astrid et le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, Son Excellence Youssef Bin Alawi Bin Abdullah, Ministre responsable pour les Affaires étrangères a annoncé que le Sultanat d'Oman allait accéder à la convention d'Ottawa sur l'interdiction des mines antipersonnel.

Le Sultanat d'Oman deviendra ainsi le 162ème Etat partie. Son Altesse Royale la Princesse Astrid, Envoyée speciale de la convention d'Ottawa, qui s'est impliquée dans l'action contre les mines, et Didier Reynders ont félicité les autorités d'Oman de cette décision dont la délégation belge a eu la primeur.

Le Ministre Reynders a encouragé le Sultanat d'Oman à entamer la procédure d'accession dans le cadre de la préparation de la 3ème conference d'examen qui aura lieu à Maputo, Mozambique, en juin 2014.

La Belgique aura la vice-présidence de la conférence de Maputo, puis la présidence de la 14ème Assemblée des Etats parties, en 2015, à Genève.