Didier Reynders préoccupé par les développements en Ukraine

Date: 14 mars 2014

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders suit de près et avec grande préoccupation les développements en Ukraine, en particulier le référendum sur un rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie. La tenue de ce référendum est annoncée pour dimanche 16 mars.

Conformément aux messages délivrés lors de sa récente visite avec ses homologues du Benelux à Kiev, il appelle les responsables de la région à la raison et à prendre les décisions conformes au droit international afin de contribuer à une ‘déescalade’ de la crise.

Le Ministre réitère son plein soutien aux conclusions du Conseil européen du 6 mars. Le Sommet a fermement condamné la violation manifeste de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine par la Fédération russe. Il rappelle qu’en vertu de la Constitution ukrainienne, la République autonome de Crimée ne peut organiser de référendum que sur des questions locales et non sur la modification de la configuration territoriale de l'Ukraine. Ce référendum ne peut dès lors avoir d'effet légal.

Pour la Belgique, il est indispensable de respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine comme base d’un règlement pacifique de la crise actuelle, dans le strict respect des principes et des obligations prévus par le droit international. Elle rappelle être aux côtés de l’Union européenne et des autres acteurs internationaux pour faciliter et promouvoir tout dialogue constructif avec l'ensemble des parties afin de parvenir à une solution pacifique.