La Belgique soutient les efforts de l’UNRWA en Syrie

Date: 10 février 2014

Réfugiés palestiniens

L’Office de Secours et de Travaux des Nations Unies (United Nations Relief and Works Agency - UNRWA) remercie la Belgique pour son soutien effectif des  besoins d’urgence des réfugiés palestiniens touchés par le conflit syrien, grâce à un don généreux de 1,35 million d’euros (1,83 million de dollars US).

Le conflit en Syrie a en effet un impact dévastateur sur les vies de plus de 500 000 palestiniens réfugiés dans ce pays. Plus de 50% d’entre eux ont été déplacés à l’intérieur de la Syrie ou en dehors de ses frontières. On estime par ailleurs que la totalité de la population a besoin d'une aide d'urgence.

Fin décembre, l’UNRWA a émis son plan de réponse régional à la crise syrienne (Syria Regional Crisis Response Plan) pour 2014 : celui-ci décrit comment il envisage de soutenir les réfugiés palestiniens en les  aidant à se protéger des dangers que génère le conflit. Le Plan nécessite un montant global de 417,4 millions de dollars US afin d’assurer les services d’urgence vitale relatifs aux programmes de soins de santé, d’éducation, de secours et autres.

En tant que membre de la Commission consultative de l'UNRWA depuis 1953, la Belgique est un partenaire majeur de l'UNRWA. Depuis 2007, notre pays a ainsi versé à l'Agence plus 72 millions de dollars US. Avec cette dernière contribution, alors que les rapports officiels témoignent de  la détresse des Palestiniens dans le camp de Yarmouk à Damas, où 18 000 réfugiés sont bloqués depuis des mois sans aucune forme d’aide, l’Etat et les citoyens belges ont réitéré leur engagement à l'égard d’une  population très vulnérable, au moment où elle en a le plus besoin.

INFORMATIONS CONTEXTUELLES

L’UNRWA est une agence des Nations Unies créée par l’Assemblée générale en 1949 et mandatée pour fournir assistance et protection à une population de près de 5 millions de réfugiés palestiniens enregistrés. Sa mission consiste à aider les réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en Syrie, sur la rive occidentale du Jourdain et dans la Bande de Gaza afin d’ atteindre le plein potentiel de leur développement humain, dans l’attente d’une solution juste à leur sort. Les services de l’UNRWA incluent l’éducation, les soins de santé, les services sociaux et de secours, l’infrastructure et l’amélioration des camps, ainsi que la microfinance.

Notons que le soutien financier à l’UNRWA n’a pas suivi le rythme de la demande accrue de services, due à l’augmentation du nombre de réfugiés enregistrés, à l’accroissement des besoins et à l’aggravation de la pauvreté. Par conséquent, le Fonds général (FG) de l’Agence, qui soutient les activités clés de l’UNRWA et qui dépend à 97% de contributions volontaires, entame chaque nouvelle année avec un important déficit prévu. Le déficit actuel s’élève à 65 millions de dollars US.

© Photo: DGD/Elise Pirsoul