Nucléaire iranien - Didier Reynders salue l’accord intervenu à Genève

Date: 24 novembre 2013

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders salue l’accord intérimaire sur le dossier nucléaire iranien intervenu ce matin à Genève entre les UE3+3 (Allemagne, France, Royaume-Uni, Etats-Unis, Russie et Chine) et l’Iran, sous la direction de la Haute Représentante de l’UE Catherine Ashton. Il s’agit d’une première étape vers une solution définitive à la question du programme nucléaire iranien.
 
Didier Reynders insiste sur le fait que le plan d’action conjoint doit maintenant être mis en œuvre rapidement et de bonne foi par l’Iran. Le travail de vérification des engagements pris, en coordination avec l’Agence internationale de l’Energie atomique, sera déterminant pour s’assurer des actions concrètes prises par Téhéran afin de respecter ses obligations internationales. Avec ses partenaires européens, la Belgique est disposée à répondre à ces mesures prises par l’Iran.
 
L’engagement pour la conclusion d’un accord final et global est un autre élément important de cet accord. Les nouveaux pourparlers doivent démarrer dans les meilleurs délais afin de maintenir le momentum de l’accord de ce 24 novembre. L’objectif reste d’empêcher l’Iran de développer l’arme nucléaire. Didier Reynders rappelle que l’Iran doit démontrer de manière tangible qu’il a véritablement l’intention de répondre aux préoccupations de toute la communauté internationale.