Didier Reynders dialogue avec la société civile sur la place des droits de l’homme dans la politique étrangère

Date: 17 juin 2013

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a rencontré ce 17 juin au Palais d’Egmont la société civile pour un Forum de dialogue consacré à la place des droits de l’homme dans la politique étrangère. Une trentaine de représentants de la société civile ont eu l’occasion d’échanger leurs vues avec le Ministre.

Dans son exposé introductifNo label found for: as_externallink.alttag, Didier Reynders a rappelé que la protection et la défense des droits de l’homme constituent des priorités de la politique étrangère de la Belgique et que ceux-ci représentent plus que jamais un fil rouge de sa politique. Leur universalité doit être respectée; l’Union européenne et les Nations Unies constituent les enceintes privilégiées pour nos actions en matière de droits de l’homme.

Le Ministre a confirmé que la question des droits de l’homme faisait partie intégrante de ses contacts bilatéraux. Il également passé en revue les thématiques prioritaires pour lesquels la diplomatie belge se mobilise, et en particulier la lutte contre la peine de mort, les droits des femmes, la lutte contre toutes les formes de discrimination, dont celle contre l’orientation sexuelle, et la liberté de religion ou de croyance. Quelques situations-pays (Syrie, RDC, Myanmar et Hongrie) ont été évoquées pour illustrer cet engagement.

Lors de la séance de questions-réponses, de nombreuses problématiques géographiques et thématiques ont pu être abordées.

Didier Reynders s’est engagé à organiser ce genre de dialogue au moins une fois par an et a encouragé la société civile à poursuivre son interaction avec les Affaires étrangères.