Succès de la mission commerciale : le Japon apprécie la compétence belge

Date: 10 juillet 2012

Le prince Philippe de Belgique, la ministre flamande Ingrid Lieten et ses homologues wallon et bruxellois, Jean-Claude Marcourt et Benoît Cerexhe, ont convaincu les Japonais d'accroître la présence industrielle belge dans leur pays.

La récente mission commerciale belge au Japon a été un succès. La délégation menée par le prince Philippe et les ministres Lieten, Marcourt et Cerexhe, réunissait en outre 229 représentants : du monde des affaires, de 70 entreprises flamandes et de 59 entreprises des régions wallonne et de Bruxelles-Capitale. Ensemble, ils se sont rendus à Tokyo et à Osaka, où, à peine un jour après leur arrivée, certains contrats étaient déjà conclus avec des partenaires japonais.

« Le Japon va devenir le quatrième plus gros investisseur en Flandre », expliquait Claire Tillekaerts, CEO de FIT (Flanders Investment and Trade). Le pays du soleil levant s’intéresse particulièrement à la compétence flamande dans les domaines chimique, pharmaceutique et biotechnologique. Actuellement, 45 pour cent des exportations flamandes de produits chimiques sont déjà destinées au Japon. À noter, également, que, sur la période 2009-2010, les exportations wallonnes vers le Japon ont réalisé une progression impressionnante de 29,9 %.

« Tout le monde connaît la marque "Brussels", conclut M. Cerexhe, « elle attire des gens, et cela leur profite autant qu'à nous. »