Une économie belge florissante malgré la crise de l’euro

Date: 02 juillet 2012

Bien que la Belgique ne se soit dotée d’un nouveau gouvernement qu'il y a à peine six mois, le pays a consenti des efforts considérables et compte à présent parmi les trois seuls pays de la zone euro dont l'activité économique est plus élevée aujourd'hui qu’avant le déclenchement de la crise, en 2008.

Alors que d’autres pays traversent des difficultés économiques extrêmes, l’économie belge se comporte de manière remarquable. Le gouverneur de la Banque nationale, Luc Coene, confirme une prévision de croissance de 0,6 pour cent pour l’économie belge aux cours des prochains mois. Cette prévision est la plus élevée de tous les pays de la zone euro, à l’exception de l’Allemagne, dont la croissance devrait s’élever à un pour cent. Quant aux prévisions de croissance de la Belgique pour l’année à venir, elle excède même ces deux pourcentages, avec 1,4 pour cent.

Les dirigeants belges n’en sont pas moins conscients du fait que toute aggravation de la crise de l'euro affectera négativement leur économie. C’est l’une des raisons pour lesquelles la Belgique a versé 12 millions d’euros au fonds d’urgence européen.

www.nbb.be/DOC/DQ/E/DQ3/HISTO/IEE1224.PDFNo label found for: as_externallink.alttag

No label found for: as_externallink.alttag