Mention honorifique pour la Belgique lors du World Future Council

Date: 28 octobre 2013

La Belgique a reçu une mention honorifique lors du World Future Council, organisé en partenariat avec le Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies (UNODA) et l'Union interparlementaire (UIP) pour avoir été le 1er pays au monde à adopter une loi nationale sur l'interdiction des mines antipersonnel en 1995 et puis celle sur les sous-munitions en 2006.

En effet, nos initiatives législatives ont inspiré, renforcé et façonné les processus internationaux qui ont abouti à des traités internationaux interdisant ces armes. Cette récompense souligne le rôle de pionnier de la Belgique en la matière ainsi que son action continue dans la lutte contre les mines anti personnel et les armes à sous munitions. La Belgique exercera par ailleurs la Présidence de la 14ème Assemblée des Etats parties de la convention d’Ottawa sur les mines anti personnel. Son Altesse Royale, la Princesse Astrid a été désignée en juin 2013 Envoyée spéciale représentant la Convention sur l'interdiction de mines antipersonnel. Il s’agit de contribuer aux efforts mondiaux visant à promouvoir la Convention au niveau diplomatique dans des États qui n'ont pas encore adhéré au traité.

Notez que notre pays figurait sur une liste des sept politiques de désarmement présélectionnées par un jury d’experts. Le « Gold Award» a été décerné, quant à lui, aux Caraïbes et à l’Amérique du Sud pour leur traité contre l’arme nucléaire. La Belgique félicite tous les participants !