Didier Reynders à propos des combats à Goma et la mort d'un Casque Bleu

Date: 29 août 2013

Le Vice Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders, qui était encore récemment en Republique democratique du Congo, déplore la récente escalade de violence et de menaces. Il condamne fermement la reprise des combats par la rébellion du M23. Il soutient pleinement l'action de la MONUSCO et des FARDC qui vise à empêcher le M23 de tirer des obus sur la ville densément peuplée de Goma. Didier Reynders appelle tous les signataires de l'Accord d'Addis Abbeba et en particulier les voisins de la RDC à respecter leurs engagements et l'intégrité du territoire congolais et à contribuer à la paix et la stabilité dans l'Est de la RDC.
 
Le ministre Reynders est choqué d'apprendre la nouvelle du décès d'un casque bleu de la mission de maintien de la paix en République Démocratique du Congo, la MONUSCO. Ce soldat tanzanien faisait partie de la Brigade d'Intervention arrivée il y a peu de temps à Goma pour renforcer l'action de la MONUSCO. Il a perdu la vie en intervenant pour protéger la population civile de Goma.Le Ministre tient à présenter toutes ses condoléances à la famille du défunt, à ses compagnons de troupe et au peuple tanzanien.