Convention Spécifique dans le cadre du Fonds Commun de l’Education, dit FCE

Date: 31 mai 2013

L’Ambassade du Royaume de Belgique à Bujumbura a signé ce mercredi 29 mai 2013 une Convention Spécifique avec le Gouvernement du Burundi dans le cadre du Fonds Commun de l’Education, dit FCE.

La Belgique octroie également une contribution supplémentaire au Ministère de la Justice pour financer des projets d’infrastructures dans ce secteur.

Une Convention Spécifique d’un montant de huit millions huit cent mille euros (8.800.000 €) pour la période 2013 - 2015 vient d’être signée dans le secteur de l’Education. Ainsi, la Belgique apporte son second appui financier au «Fonds Commun de l’Education», dans le but de contribuer à la réalisation des objectifs du « Plan Sectoriel de Développement de l’Education et de la Formation » dit « PSDEF ». La Belgique se concentre sur les objectifs repris dans le programme Education Pour Tous.

Les orientations principales du programme Education Pour Tous, sont (i) l’accès universel à l’enseignement primaire obligatoire et gratuit, (ii) le développement de la protection et l’éducation de la petite enfance, (iii) l’obtention de la parité filles et garçons dans l’accès aux enseignements primaire et secondaire, (iv) l’amélioration des acquisitions des élèves et de la qualité de l’éducation, (v) l’alphabétisation des adultes de façon à réduire de 50 % le nombre d’analphabètes, et (vi) le développement de l’apprentissage et du savoir-faire des jeunes et des adultes.

Dans le secteur de la Justice, la Belgique accorde une contribution supplémentaire de neuf cent quatre vingt mille euros (980.000 €) afin de terminer deux projets de réhabilitation des tribunaux de Grande Instance de Bubanza et Muramvya ; mais également pour couvrir la totalité des coûts du projet de construction de la Cour Suprême. En effet, les fonds initialement prévus pour ces trois chantiers se sont révélés être finalement insuffisants.

L’Agence Belge au Développement (CTB) au Burundi et les Ministères de tutelles pour les présentes contributions se chargeront de la mise en œuvre des réalisations décrites ci-dessus. Ces deux contributions belges font partie de l’enveloppe réservée au Programme Indicatif de Coopération (PIC) belgo-burundais 2010-2013.