La biométrie s'invite dans votre passeport


En 2004, la Belgique faisait figure de précurseur en introduisant une puce électronique dans ses passeports. Sur celle-ci figuraient les données personnelles, la signature et la photo du détenteur du passeport.

Progressivement, un nouveau cap est franchi avec l’introduction des empreintes digitales.

Une harmonisation européenne 

Nous sommes quelques 500 millions de citoyens européens a être concernés par ces mesures. Les nouveaux passeports biométriques répondent en effet à une exigence de l’Union européenne.

En instaurant la biométrie dans les passeports de ses citoyens, l’Union européenne entend améliorer la sécurité:

  • Des citoyens eux-mêmes: en leur garantissant un document de voyage quasi infalsifiable et donc une plus grande protection contre l’usurpation de leur identité;
  • Des territoires: en luttant contre la fraude à l’identité - en constante augmentation - qui touche de nombreux Etats.

Quand, comment, pourquoi ?

Si le principe de base est le même, les nouvelles procédures et leurs conséquences diffèrent légèrement selon que vous habitiez en Belgique ou à l’étranger.

Pour en savoir plus, choisissez la rubrique qui vous concerne: