Une politique adaptée pour les pays à revenu intermédiaire

Date: 26 mars 2014

Actuellement, déjà 9 des 18 pays partenaires appartiennent officiellement aux pays à revenu intermédiaire (PRI) : Algérie, Bolivie, Équateur, Maroc, Territoires palestiniens, Pérou, Sénégal, Vietnam et Afrique du Sud. Ces pays ayant des caractéristiques spécifiques, la Coopération au développement belge a élaboré une politique adaptée.

Les PRI sont clairement plus prospères et mieux organisés que les PFR ou pays à faible revenu. Pourtant, il reste de très nombreux besoins au niveau socio-économique, politique et écologique. Ainsi, la prospérité croissante s'infiltre insuffisamment chez les pauvres. Dans sa coopération avec les PRI, la Belgique veillera donc également à ce que la prospérité soit mieux répartie, notamment via la protection sociale et la fiscalité. L'émancipation politique et sociale des citoyens lésés est aussi un point d'attention, outre le changement climatique et l'environnement.

La méthode d'aide et de prestation de services financiers est dirigée vers le transfert de connaissances, de technologies, et d'aide aux organisations qui luttent pour un rapport de pouvoir plus juste au sein des PRI. La coopération avec les PRI dépassera progressivement l’aide au développement “pure” pour mettre un terme à la relation donneur-receveur.

La note stratégique intégrale Pays à revenu intermédiaire (PDF, 304.67 Kb)