Didier Reynders espère davantage de coopération entre l’Ukraine et l’UE

Date: 27 novembre 2013

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders regrette la décision du gouvernement ukrainien d’ajourner les négociations relatives à l’Accord d’Association avec l’Union européenne. Le Ministre Reynders appelle l’Ukraine à continuer à s’investir dans la coopération avec l’UE. Ceci n’est pas seulement bénéfique pour que progressent les normes et valeurs universelles, mais présente également des opportunités économiques et commerciales.
 
Didier Reynders estime qu’il est important de rester en contact étroit et de continuer à coopérer, pour que l'Ukraine puisse continuer à déterminer son degré de coopération avec l’UE de manière indépendante et sans pression externe.
 
A la veille du sommet de Vilnius, le Ministre Reynders appelle les autres pays du Partenariat oriental (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie et Moldavie) à continuer à poursuivre les objectifs dudit partenariat. Le Partenariat oriental constitue un cadre dynamique et orienté vers l’avenir dans lequel chacun des 6 pays décide souverainement de l’association politique et de la coopération économique avec l’UE. La décision de l’Ukraine ne doit pas avoir d’incidence sur les opportunités que le Partenariat oriental offre aux autres pays

"La décision de l'Ukraine ne doit pas avoir d'incidence sur les opportunités que le Partenariat oriental offre aux autres pays."