Le Ministre Reynders satisfait de la date convenue pour Genève II

Date: 26 novembre 2013

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, se félicite que les Nations Unies aient annoncé aujourd’hui une date pour le début des négociations du processus de Genève II. À partir du 22 janvier 2014, le régime et l’opposition syrienne débuteront ainsi des pourparlers à Genève en vue de négocier une transition. Avec l’Union européenne, la Belgique a toujours plaidé en faveur d’une solution politique qui reste la seule voie afin de mettre un terme au conflit et à la crise humanitaire en Syrie.
 
Aux yeux du Ministre, il importe à présent que l’ensemble des parties, tant l’opposition que le régime syrien, s’engagent pleinement de telle sorte que Genève II soit une réussite et qu’une solution politique pour le conflit en Syrie soit possible. À cet égard, la Belgique salue la volonté de la Coalition de l’Opposition syrienne (SOC) à prendre part à Genève II.
 
Didier Reynders appelle également le régime syrien à montrer un engagement total afin de trouver une solution politique au conflit.

De plus, le régime d’Assad détient une responsabilité majeure dans l’acheminement de l’aide humanitaire supplémentaire pour la population syrienne, tant directement sur le territoire syrien qu’à partir des pays voisins. Le Ministre Reynders espère donc également que les discussions de Genève II contribueront à des progrès réels en termes d’accès humanitaire et en ce qui concerne le respect du droit international humanitaire.