Didier Reynders se réjouit de la fin de la rébellion du M23 en RDC

Date: 06 novembre 2013

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders se réjouit de l'annonce par le mouvement M23 qu'il mettait fin à sa rébellion dans l'Est de la République Démocratique du Congo. Depuis avril 2012, ce mouvement occupait une partie de la province du Nord-Kivu et avait même attaqué la ville de Goma à plusieurs reprises. Le Ministre note le travail efficace des  Forces Armées de la RDC, qui a été décisif pour mettre fin à la crise. Il était impératif que la RDC recouvre la pleine souveraineté sur l’ensemble de son territoire avant de s’atteler à la résolution en commun des défis de la région des Grands lacs. Il se félicite également de l'engagement résolu de la MONUSCO envers la protection des populations et de la neutralisation des forces négatives, sous le leadership de Martin Kobler, le Représentant Spécial du Secrétaire Général et du Commandant Dos Santos.

Didier Reynders estime qu'il est essentiel à présent de mettre définitivement fin à tous les actes de violence commis par les divers groupes armés qui sévissent dans cette région, afin que la population puisse vivre dans la paix, que l’Etat de droit soit rétabli  et que de véritables projets de développement soient entrepris. A cet égard, il salue la réinstallation des autorités locales dans les zones libérées et espère que tout sera mis en œuvre pour permettre une stabilisation dans la durée. Il rappelle que ces efforts pourront compter sur le soutien de la Belgique.

Le Ministre appelle vivement à ce que tous les engagements prévus dans l'Accord-Cadre d'Addis Abeba pour le Congo et la Région soient mis en œuvre à travers des actions concrètes. Le dialogue et la coopération entre les pays de la région sont essentiels pour consolider ces efforts, avec l'appui de la communauté internationale.