Zimbabwe - Levée de l'embargo européen sur les diamants

Date: 24 septembre 2013

Le vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders souligne que la décision publiée ce matin par l'Union européenne permettra d'augmenter la transparence dans le commerce de diamants en provenance du Zimbabwe, en autorisant leur exportation vers Anvers, un centre qui offre les plus grandes garanties de transparence et de respect des règles de certification.

Cette décision prise à l'unanimité suit le mouvement amorcé l'an dernier par le Système de Certification du Processus de Kimberley.

La volonté de l'Union européenne est d'assurer que le produit de la vente de ces diamants puisse servir au développement et au bien-être du peuple zimbabwéen.

L'entité chargée de la commercialisation des diamants n’a pas participé au financement des campagnes électorales. La mesure frappant cette entité a dès lors pu être levée.

Par ailleurs, l'Union européenne attend l'évaluation finale des élections par l'organisation régionale SADC et l'Union africaine avant de se prononcer définitivement sur leur caractère libre et transparent. Les observateurs locaux ont notamment relevé certaines irrégularités dans le processus électoral.