Didier Reynders reçoit des clarifications au sujet de la situation sanitaire d’un détenu à Salé

Date: 06 août 2013

En réponse à la demande du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders de tenir les autorités belges informées de la situation sanitaire d’Ali Aarrass, les autorités marocaines ont fait savoir que le Conseil National des Droits de l'Homme du Maroc s'est saisi du dossier et le suit de près.
 
Le CNDH a contacté Ali Aarrass il y a un mois pour la première fois et a vu le détenu à plusieurs reprises depuis. Le CNDH s'est rendu le 6 août à la prison de Salé accompagné d'un docteur. Celui-ci a fait une échographie du patient qui a révélé que ce dernier n’était pas atteint d’une maladie grave, contrairement à ce qui avait été craint. Son état ne nécessite pas d'hospitalisation.
 
Ali Aarrass a cessé sa grève de la soif. Pour cesser sa grève de la faim, l’intéressé avait plusieurs demandes liées à ses conditions de détention qui ont en grande partie été satisfaites.
 
Le Ministre Reynders tient à marquer son appréciation pour les efforts des autorités marocaines et les remercie pour leur réponse diligente.