Communiqué final de la XXXVIème Réunion des Parties Consultatives du Traité sur l'Antarctique, Bruxelles, 20-29 mai 2013

Date: 29 mai 2013

La Belgique a accueilli du 20 au 29 mai la XXXVIème Réunion Consultative du Traité Antarctique (RCTA) et la XVIème réunion du Comité pour la Protection de l’Environnement (CPE). Ces réunions étaient organisées conjointement par les Services Publics Fédéraux Affaires étrangères, Environnement et Politique Scientifique. Les Parties ont accueilli la République Tchèque en tant que 29ème Partie Consultative.

Depuis 1959, le Traité sur l'Antarctique est la pièce maîtresse de la coopération internationale visant à préserver le caractère unique de l'Antarctique en tant que réserve naturelle consacrée à la paix et à la science à travers l'échange d'information, la consultation et la formulation de Mesures, Décisions et Résolutions.

Plus de 450 délégués représentant les 50 Parties, dont des représentants officiels, des scientifiques de renom, des experts et des observateurs internationaux ont assisté à cette réunion annuelle avec un objectif commun: Promouvoir une coopération internationale efficace sur les défis et les menaces émergentes touchant l'Antarctique.

La science est restée au centre des discussions. Les parties ont souligné le rôle stratégique de la science dans l'élaboration des politiques sur l'étude des effets du changement climatique et des autres menaces pour l'environnement.

La coopération internationale est au cœur du Traité et a de nouveau été le mot clé dans les déclarations officielles et les discussions entre les délégués.

Une des principales réalisations de la RCTA de cette année a été l'adoption d'un plan de travail stratégique qui identifie les priorités à poursuivre dans 3 domaines clés: Renforcer la coopération pour garantir un Système du Traité sur l'Antarctique robuste et efficace, renforcer la protection de l'environnement en Antarctique, et une gestion et réglementation efficaces des activités humaines dans l'Antarctique.

Afin de faire face aux dommages environnementaux potentiels, le CPE a identifié une série de questions stratégiques cruciales et entériné un manuel pour le nettoyage de sites. Suite au rapport du Comité scientifique sur la Recherche Antarctique (SCAR) sur le changement climatique et ses répercussions sur l'environnement, le CPE a décidé d'élaborer un plan de travail prioritisé de réponse aux changements climatiques. La RCTA a adopté, sur conseil du CPE, 17 plans de gestion d’aires protégées en Antarctique et 16 lignes de conduite pour les visiteurs de sites.

Les Parties ont appuyé la poursuite de la coopération internationale en matière de science et de la logistique en Antarctique. La réunion a tenu une session extraordinaire d’une journée complète sur la recherche et le sauvetage dans l'Antarctique et les Parties ont décidé de continuer à collaborer activement, de partager les meilleures pratiques, de coopérer avec l'Organisation maritime internationale (OMI) et l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), et à encourager les cinq Centres de Coordination du Sauvetage dans la région Antarctique à mener des exercices conjoints, entre eux et avec les autres entités concernées.

Le tourisme reste un point d'attention. En réponse, les Parties ont adopté une Décision sur l'échange d'information, et décidé de se concentrer en particulier sur le tourisme terrestre et d’aventure lors de la prochaine réunion.

Les participants ont exprimé leur gratitude pour l'hospitalité fournie par la Belgique, l'une des douze Parties fondatrices du Traité sur l'Antarctique, et a félicité le gouvernement belge pour une excellente organisation et le déroulement harmonieux des réunions. Le Brésil accueillera la prochaine RCTA à Brasilia, vraisemblablement du 12 au 21 mai 2014.