Didier Reynders rencontre son collègue roumain Titus Corlatean

Date: 28 mai 2013

Le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a rencontré aujourd'hui son homologue roumain Titus Corlatean.

Les deux ministres ont évoqué les grands dossiers européens actuels. Le ministre roumain a souligné l’intérêt de son pays pour une progression de l’intégration euro-atlantique des pays balkaniques et de la Moldavie. Didier Reynders s’est montré favorable, mais a souligné que l’élargissement de l’UE ne constituait qu’une voie parmi d’autres sur le plan de l’intégration européenne. M. Corlatean s’est également prononcé pour une avancée significative dans les négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE, une position que le Ministre Reynders partage.

Les questions corollaires de l’adhésion de la Roumanie à l’Espace Schengen et du Mécanisme de Coopération et Vérification, créé après l’adhésion de Bucarest à l’UE en 2007, ont également été abordées, les deux Ministres formulant le vœu qu’une décision favorable quant à l’adhésion de la Roumanie à Schengen puisse être prise d’ici la fin de l’année. Didier Reynders a pour sa part insisté sur le nécessaire contrôle des frontières externes de l’espace Schengen.

Enfin, tant le Ministre Reynders que son homologue roumain ont reconnu la nécessité de développer des mécanismes informels de consultations et de coopération entre groupes d’Etats-Membres au seins de l’Union européenne, sur le modèle des consultations déjà existantes entre, par exemple, les Etats du BeNeLux et les Etats baltes ou les pays du Groupe dit de Visegrad. Un tel mécanisme faciliterait le processus décisionnel au sein de l’Union, lequel est rendu sans cesse plus difficile du fait à l’augmentation du nombre d’Etats-membres dû aux élargissements successifs. 

Les deux ministres ont enfin passé en revue les relations bilatérales. Ils ont convenu de développer encore ces dernières, au demeurant déjà excellentes. L’intérêt roumain pour le renforcement des investissements extérieurs a été reçu très favorablement par Didier Reynders, qui a souligné le rôle qu’il entendait voir jouer au réseau des conseillers en diplomatie économique. Après avoir invité son collègue belge à Bucarest, le Ministre Corlatean a rappelé que cette année verrait  le 175ème anniversaire de l’ouverture du premier consulat de Belgique à Galati sur le Danube (1838).