Didier Reynders condamne le nouveau test nucléaire de la Corée du Nord

Date: 12 février 2013

A l’instar de la Haute Représentante Catherine Ashton, le Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères  Didier Reynders condamne le test nucléaire effectué par la Corée du Nord en violation des résolutions relevantes du Conseil de sécurité des Nations unies.

Ce test nucléaire met en danger le régime global de non-prolifération, comme ce fut le cas avec le lancer de fusée en décembre dernier et avec des provocations antérieures. L’attitude de la Corée du Nord ne peut pas rester sans conséquences. La Belgique va travailler avec la communauté internationale et en particulier avec l’Union européenne pour élaborer une réponse adaptée à cette nouvelle provocation inacceptable. Elle s’attend aussi à une action déterminée du Conseil de sécurité.

Le Ministre D. Reynders appelle la Corée du Nord à arrêter son programme nucléaire sans plus tarder.   Ce n’est que par le respect de ses obligations internationales et par le dialogue avec la communauté internationale que la Corée du Nord pourra briser son isolement et que les conditions pourront être créées pour une paix durable et la sécurité sur la péninsule coréenne.