Didier Reynders reçoit le Premier ministre togolais Kwesi Ahoomey-Zunu

Date: 25 janvier 2013

Le Vice-Premier ministre et Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a reçu ce vendredi 25 janvier le Premier Ministre de la République du Togo, Kwesi Ahoomey-Zunu, en visite de travail à Bruxelles.

Les deux ministres ont exprimé leur satisfaction quant aux relations positives prévalant entre la Belgique et le Togo. Le Premier ministre togolais a commenté la situation socio-politique dans son pays. Il a attiré l’attention sur les élections législatives du 24 mars 2013.

Sur le plan bilatéral, Didier Reynders a mis en évidence le nouveau projet « Solaire sans Frontières » de l'asbl belge BISZ au Togo. Le projet a reçu en mai 2012 le « Nyrstar Foundation Award », et l’aide financière correspondante. L’organisation de bienfaisance « Nyrstar Fondation » soutient des initiatives dans les domaines de la santé, de l'environnement, de l'éducation ou du bien-être social dans les pays en développement. Le projet des «kiosques solaires pour le Togo» procure à des communautés locales un accès à l'électricité et à l'éclairage.

Afin de renforcer les relations commerciales existantes, qui passent principalement par les ports de Lomé, Anvers et SN Brussels Airlines, les deux ministres ont également échangé des vues sur d'autres possibilités dans d'autres secteurs économiques. Le port d'Anvers est le port principal européen pour le continent africain. Le port de Lomé est considéré comme le poumon économique du Togo et sert également le large arrière-pays constitué par les pays environnants du Togo (Mali, Nigeria, Burkina Faso ...).

Le Ministre Reynders et le Premier Ministre Ahoomey-Zunu ont également discuté de leurs engagements internationaux. Le Togo siège jusqu’à la fin 2013 au Conseil de sécurité de l'ONU. En tant que membre de la Communauté économique des Etats d'Afrique occidentale (CEDEAO), il participe à la Mission internationale d'appui au Mali, sous direction africaine (MISMA). La Belgique apporte une contribution logistique à l’opération française Serval pour la lutte contre le terrorisme au Mali (transport aérien et capacité d'évacuation médicale). En outre, notre pays soutient la mise en place d'une mission de l'Union Européenne pour la formation des forces armées maliennes (EUTM).