Déclaration au Conseil de Sécurité de S.E. Ambassadeur Bénédicte FRANKINET, Représentant permanent du royaume de Belgique auprès des Nations unies (Malaysia Airlines MH17)

date: 18 July 2014

Déclaration au Conseil de Sécurité de S.E. Ambassadeur Bénédicte FRANKINET

Représentant permanent du royaume de Belgique auprès des Nations unies

New York, 18 juillet 2014

Monsieur le Président,

Je vous remercie de me donner l’occasion de participer à cette réunion. Je remercie également le Secrétaire général adjoint Feltman pour son briefing.

Tout d’abord, au nom du gouvernement et des citoyens belges, je souhaiterais exprimer mes condoléances les plus sincères au gouvernement de la Malaisie ainsi qu’aux familles et aux amis des 298 personnes qui étaient à bord de l’avion de Malaysia Airlines, abattu au-dessus de l’est de l’Ukraine.

Parmi les victimes se trouvaient 6 ressortissants belges.

Nos pensées vont à tous ceux qui sont en deuil aujourd’hui et en particulier aux familles et aux amis des 189 victimes originaires d’un pays qui nous est proche, les Pays-Bas.

Comme d’autres la Belgique lance un appel à toutes les parties pour qu’elles assurent un accès complet au site de la catastrophe, non seulement pour les équipes de secours, mais aussi pour les enquêteurs.

Une enquête internationale complète, minutieuse et impartiale doit encore avoir lieu pour déterminer les circonstances exactes de la catastrophe du vol MH17. A cet égard, la Belgique soutient la proposition formulée par l’Australie que le Conseil de Sécurité adopte une résolution qui souligne la nécessité que l’accès au site soit garanti et qu’une enquête internationale complète et indépendante ait lieu.

Nous devons aux victimes et à leurs familles, mais aussi à nous-mêmes, de faire toute la lumière sur ce qui s’est passé hier.

Je vous remercie.